Aaron Spelling s'est éteint...

Publié le par Kyle

Une légende de la production télé vient de s'éteindre, vendredi 23 juin.  Aaron Spelling, le producteur des séries à succès "Melrose Place", "Beverly Hills", "The Mod Squad", "Drôles de dames", ou encore "Dynastie" est décédé d'une attaque cérébrale dans sa propriété de Los Angeles. Le producteur aux cinquante années de carrière s'est éteint à l'âge de 83 ans.

Le fabuleux millionaire du divertissement, père de l'actrice Tori Spelling, est mort chez lui dans son manoir aux 123 pièces, d'après son agent Kevin Sasaki. Aaron Spelling se battait depuis 2001 contre un cancer de la gorge, dû à sa passion destructrice pour le cigare.

L'annonce de son décès a bouleversé beaucoup de ses amis stars dont Heather Locklear dont il a lancé, puis relancé la carrière grâce à ses séries "Dynastie", "Hooker", "Melrose Place"... ou encore Farrah Fawcett.

Né à Dallas, Aaron Spelling débarque à Hollywood en 1953 , il débute sa carrière en tant qu'acteur, notamment dans la série "I love Lucy". Mais il retourne bientôt à ses premières amours: l'écriture.  Il écrit des épisodes pour les séries "Zane Grey Theatre", "Playhouse 90", "Wagon Train", et "The Jane Wyman Theater".

A cette époque, il épouse l'actrice Carolyn Jones, qui a joué le rôle de Morticia dans "La famille Addams", et ils divorcent en 1965.

Son second mariage avec Candy durera 38 ans. Ils ont eu deux enfants: Tori, qui a connu la gloire en jouant le rôle de Donna dans la série de son père, "Beverly Hills" dans les années 90 et qui a maintenant sa propre sitcom racontant sa vie "NoTORIous"; et Randy qui a joué des petits rôles dans les séries de son père notamment "Beverly Hills" et "Couleur Pacifique".

Aaron Spelling a commencé à avoir du succès en tant que producteur en s'associant à Danny Thomas dans les années 60 en produisant "The Danny Thomas Show", "The Guns of Will Sonnet", et "The Mod Squad". Première série dans laquelle un homme noir embrasse une femme blanche, ce qui a valu une avalanche de récompenses à la série et son prolifique producteur.

Prolifique, Aaron Spelling le sera encore plus avec son second associé, Leonard Goldberg de 1972 à 1977. Ensemble, ils lancent "Starsky & Hutch", "The Rookies", "Pour l'amour du risque", et "Drôles de dames".

Dans les années 80, Aaron Spelling fonde "Spelling Entertainment" et "Spelling Television" et vend neuf séries à la chaîne ABC: "Drôles de dames", "Family", "La croisière s'amuse", "L'île fantastique", "Dynastie", "Hotel", "Finder of lost loves", "Les Colbys", "Nightingales"... Les responsables de la chaînes ironisaient même en appelant ABC: Aaron Broadcasting Company.

Le succès planétaire de Spelling a continué et perduré dans les années 90 avec les cultissimes "Beverly Hills" et "Melrose Place", mais aussi les succès d'estime comme "Savannah", "Models Inc",  "Pacific Palisades"... puis à la fin des années 90 deux nouveaux succès avec "Charmed" et "7 à la maison".


Une des plus grandes pages de l'histoire de la télévision vient de se tourner.

(article de Michelle Caruso. Adapté par Chucky)


En hommage à ce grand homme, voici la vidéo retransmise lors de son hommage aux Emmy Awards 2006 :

Publié dans News

Commenter cet article